Exposition : « 24h de Zawadi »

Vernissage le vendredi 15 juillet à 18h30 en ouverture du Festival – avec l’association Peleyre, partenaire de cette exposition

Depuis plusieurs années Geraldine Aresteanu travaille sur des séries « 24heures ». Pour cela elle vit dans l’intimité d’une personne un jour et une nuit. Parmi ses très nombreuses séries, elle en a fait une avec la triple championne du monde de karaté Laurence Fischer. A la suite de cette rencontre, Laurence a proposé à Geraldine de faire un reportage au Congo pour l’association « Fight for Dignity » dans laquelle Laurence est impliquée. Elles se sont rendues dans un foyer lié à la Fondation du Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018, qui accueille des filles ou des jeunes femmes victimes de violences, et qui arrivent en grande difficulté, après de lourds traumatismes.

Sur place Geraldine Arestanu a fait la connaissance de Zawadi, et elles ont décidé de produire une série 24 h. Zawadi a été kidnappée très jeune alors qu’elle dormait entre ses parents chez elle. Elle a servi d’esclave près de 10 ans. A 13 ans elle s’est enfuie, et bien plus tard elle a trouvé refuge dans ce foyer. Elle poursuit ses études (en dehors du foyer) et s’est initiée au karaté grâce à Laurence. Aujourd’hui elle cherche à se perfectionner dans ce sport pour devenir professeur, et à son tour aider d’autres femmes.