21h30Trop près du mur
Typhus Bronx
À l’origine du spectacle, il y a Typhus qui parle à l’acteur de son désir d’enfant. 
Le clown voudrait un compagnon pour partager sa folitude, un être à chérir et protéger du mieux qu’il peut. Après bien des questionnements, son créateur se résout à exaucer son vœu… à sa manière. 
Typhus jubile, mais il sait que le temps presse. Bientôt l’acteur qui vit en lui refera surface pour le faire taire à nouveau. Son enfantôme devra se débrouiller seul pour ne pas tomber dans le froid chemin… 
Mais dans ce jeu de poupées russes, qui contrôle qui ? Qui élève qui ? 
Le spectacle propose de sonder le lien qui unit l’acteur à son personnage. 
Il y a d’un côté le créateur cérébral et de l’autre sa créature organique. 
L’homme social face au clown sans filtre. 
Il y sera question d’éducation, de transmission, de garde-fous, de libre-arbitre, d’autocensure et d’oppression sociale. 
Mais avant tout de liberté. 
À bâtir ou à préserver. 
80′dès 10 ans
puisconcert de R.o.kchanson française métissée