Un festival de spectacles vivants en milieu rural avec une démarche écoresponsable et engagée !

  • 16h : visite guidée de l’écocentre Pierre & Terre – gratuit
  • 18h30 : vernissage de l’expo photos La faim est proche” de Melancholya avec l’association Peleyre – gratuit
  • 19h30 : apéritif en musique avec Strange pepper

  • 21h30 : Jogging – Cie Qualité Street – 65′ – dès 8 ans
    • Un bunker traverse le temps dans un voyage à rebours.
      À chaque époque, une nouvelle surprise en jogging.
      Au delà du survêtement populaire, tous les personnages ont un point commun :
      ils questionnent nos libertés dans une cavalcade révoltée qui rebondit, qui défoule et qui avale le vent !
21h30 : Jogging – Cie Qualité Street – 65′ – dès 8 ans
puis concert de Fara Nazwa
musique des Balkans et de la Méditerranée
16h30
Autrement qu’ainsi – Cie Yann Lheureux – 30′ – dès 12 ans
Solo chorégraphique en impasse
16h30
La mare où l’on se mire – Chiendent théâtre – 45′ – dès 6 ans
Opéra fantaisie avec canards répétiteurs
19h45
Jogging – Cie Qualité Street – 65′ – dès 8 ans
Voyage poétique, drôle et explosif dans le temps et en jogging
15h15
Incognito – Magik Fabrik – 50′ – dès 6 ans
Deux imbéciles cassent l’insupportable monotonie du monde
17h30
Tsef Zon(e) – Cie C’hoari – 22′ – dès 6 ans
Un duo iodé de danse contemporaine
Expo photos “La faim est proche” – Melancholya
17h30 et 20h30
J’ai vu Louisa – Cie J’ai vu Louisa – 60′ – tout public
Déambulation marionnettique et intimiste
18h30
Roméo dans la baignoire – Cie C’est pas grave – 40′ – tout public
Un Shakespeare raconté par deux clownes armées d’une poubelle
Jeux en bois
  • apéritif en musique avec le Pirorchestra
  • 21h30 : Kabinet – Cie Les humains gauches – 60′ – dès 12 ans
    • Solo de CLOWNE sur remorque dans la rue
      Puisqu’on passe 3 ans de notre vie aux toilettes, moi, Moumoute décide d’y installer mon cabinet.
      Je vous le dévoile comme j’ouvre un cadeau, comme tu déplies un paquet, comme vous dépliez une situation chez le psy. Oui, c’est de ce cabinet-là dont il s’agit (frigide psychique s’abstenir)!
      Ma diarrhée est verbale ! Dans le « réel » du présent ça joue à aller mieux ou à dire que « ça ne va pas », même pas peur d’accepter qui je suis ! Même pas peur de mourir (euh…ça on verra) !
      En sortant vous aurez compris (ou pas) la nécessité absurde et vitale « d’aller voir quelqu’un ».
Autrement qu’ainsi – Cie Yann Lheureux – 30′ – dès 12 ans
Solo chorégraphique en impasse
La mare où l’on se mire – Chiendent théâtre – 45′ – dès 6 ans
Opéra fantaisie avec canards répétiteurs
Jogging – Cie Qualité Street – 65′ – dès 8 ans
Voyage poétique, drôle et explosif dans le temps et en jogging
Incognito – Magik Fabrik – 50′ – dès 6 ans
Deux imbéciles cassent l’insupportable monotonie du monde
Tsef Zon(e) – Cie C’hoari – 22′ – dès 6 ans
Un duo iodé de danse contemporaine
Expo photos “La faim est proche” – Melancholya
J’ai vu Louisa – Cie J’ai vu Louisa – 60′ – tout public
Déambulation marionnettique et intimiste
Roméo dans la baignoire – Cie C’est pas grave – 40′ – tout public
Un Shakespeare raconté par deux clownes armées d’une poubelle
Jeux en bois
  • 21h30 : Trop près du mur – Typhus Bronx – 80′ – dès 10 ans
    • À l’origine du spectacle, il y a Typhus qui parle à l’acteur de son désir d’enfant. Le clown voudrait un compagnon pour partager sa folitude, un être à chérir et protéger du mieux qu’il peut. Après bien des questionnements, son créateur se résout à exaucer son vœu… à sa manière. Typhus jubile, mais il sait que le temps presse. Bientôt l’acteur qui vit en lui refera surface pour le faire taire à nouveau. Son enfantôme devra se débrouiller seul pour ne pas tomber dans le froid chemin… Mais dans ce jeu de poupées russes, qui contrôle qui ? Qui élève qui ? Le spectacle propose de sonder le lien qui unit l’acteur à son personnage. Il y a d’un côté le créateur cérébral et de l’autre sa créature organique. L’homme social face au clown sans filtre. Il y sera question d’éducation, de transmission, de garde-fous, de libre-arbitre, d’autocensure et d’oppression sociale. Mais avant tout de liberté. À bâtir ou à préserver.